Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 11 juillet 2013

Les Joyaux du Paradis

Capture d’écran 2013-07-19 à 22.11.44.png

 

Résumé : Caterina Pellegrini, musicologue italienne enseignant à Manchester, accepte avec joie un poste de documentaliste au sein d’une Fondation à Venise. Contre toute attente, la place n’est pas de tout repos. Deux cousins se disputent l’héritage d’un ancêtre dont la succession serait tranchée par de vieux documents auxquels seule Caterina a accès. Le fameux ancêtre, compositeur baroque et diplomate, remplissait des missions cruciales auprès des cours allemandes pour le Saint-Siège. 
À mesure que Caterina se passionne pour la biographie de cet homme, elle soulève un mystère : le musicien espion aurait-il trempé dans la plus grave affaire de meurtre de son temps ?

Alors des Donna Léon j'en ai lu vraiment beaucoup avec une irrésistible envie d'aller vite au bout du bouquin. Mais là, je dois avouer : j'ai abandonné à la moitié !


Je suis vraiment déçue...

jeudi, 13 juin 2013

Un week-end...

week end en famille,

Faire la connaissance de ses beaux-parents n’est jamais chose facile. Surtout s’ils habitent en Samouse, région que le jeune marié va apprendre à connaître le temps d’un week-end interminable.
 
Dès le vendredi soir, il lui est évident que cela se passera mal. Mais jusqu’à quel point ?
Et l’impulsivité dont il fera preuve est-elle due à son état psychologique déjà bien dégradé ou à la rencontre de plein fouet avec la diabolique Samouse ?
Son objectif de départ – limiter les dégâts – finira par faire place à une exaltation mystique qui culminera le dimanche, jour du Seigneur.
 
Un roman désopilant, un jeu de massacre permanent où tous les mauvais sentiments sont mis à l'honneur.


Et pourquoi pas ?...

jeudi, 25 avril 2013

Rebecca

Rebecca.jpg

Quand les étoiles deviennent noires est le nom d’une robe qu’Yves Saint Laurent a dédiée à son mannequin-vedette, Rebecca Ayoko, qui fut son égérie dans les années 1980-1990, décennies durant lesquelles la Haute Couture était à son apogée.
Le parcours de Rebecca Ayoko est bouleversant à plus d’un titre : née dans la misère, dans une petite ville de Côte d’Ivoire, Rebecca, qui aurait pu devenir prétresse vaudou comme bonne sœur, se retrouve enfant-esclave battue, exploitée, violée et mère à 13 ans. Dotée d’une incroyable force vitale, elle lutte pour s’en sortir et décider de son destin. Repérée pour sa beauté incroyable, Rebecca devient Miss Côte d’Ivoire et s’envole pour Paris. Elle gravit les échelons du mannequinat, et devient rapidement le mannequin-star d’Yves Saint Laurent. Admiration réciproque, complicité, la relation entre Rebecca et le grand couturier est unique. Nous suivons à travers elle l’épopée de la mode, où les couturiers, les top-models et la jet-set défraient la chronique.
Mais cette ascension fulgurante, ce succès météorique a un prix. La chute est d’autant plus douloureuse…
Avec ce témoignage très attachant, d’une puissance émotionnelle rare, Rebecca nous livre un texte qu’elle a porté en elle pendant des années. Un texte personnel, qui met en lumière l’ambivalence du monde de la mode : magique et cruel.

 

Très touchant comme histoire !

mercredi, 27 mars 2013

Une si longue...

Capture d’écran 2013-03-27 à 21.34.58.jpg

 

RésuméSur les conseils de son fils imprimeur, July entreprend le récit de sa vie en Jamaïque, en ce xixe siècle qui voit l’abolition de l’esclavage. Née sur la plantation Amity, elle est la fille d’une « esclave des champs », travaillant dans les pièces de canne à sucre. La soeur du planteur, Caroline Mortimer, tout juste débarquée d’Angleterre, s’attendrit devant cette enfant espiègle et l’arrache à sa mère pour en faire sa servante. Dès lors, July mène la vie d’une esclave domestique dans la maison du maître, obéissant aux ordres de sa tyrannique missus blanche, tout en apprenant les ruses destinées à adoucir son sort. En 1831, lorsque éclate la révolte des Noirs, July a 14 ans. Elle est témoin d’une impitoyable répression puis victime d’une société coloniale à l’agonie. Incapable d’élever son fils nouveau-né, elle doit l’abandonner aux bons soins d’un pasteur baptiste. Quant à sa mère qui a participé aux émeutes, elle ne la reverra que pendue au gibet...


"Une TROP longue histoire" pour moi...

J'ai abandonné au milieu !

mercredi, 13 mars 2013

Mafia du Chocolat

MafiaChoc.jpg


RésuméEn 2083, le chocolat et le café sont illégaux, le papier est difficile à trouver, l'eau est précieusement rationnée, et la ville de New York est dominée par le crime et la pauvreté. Pour Anya Balanchine, 16 ans, la fille orpheline du criminel le plus célèbre de la ville, la vie est une routine bienheureuse. Jusqu'à ce que son ex-petit ami soit accidentellement empoisonné par le chocolat de la contrebande familiale, et que la police accuse la jeune fille.

Brusquement, Anya se retrouve poussée malgré elle sous le feu des projecteurs : au lycée, dans la presse et, plus grave, au sein de sa famille de hors-la-loi...


C'est du noir, celui-là !

dimanche, 03 mars 2013

Le Mensonge

Mensonge.jpg

RésuméIvy Rose et son mari David attendent leur premier enfant avec une joie mêlée d’inquiétude. Lors d’un vide-grenier organisé dans leur quartier, le couple tombe nez-à-nez avec l’une de leurs anciennes condisciples de lycée, Melinda, enceinte elle aussi. L’adolescente disgracieuse s’est muée en une jeune femme blonde et sophistiquée. Le lendemain, Melinda a disparu et ses vêtements ensanglantés sont retrouvés dans une vieille malle devant chez eux. Tout semble accuser David. Ivy décide de mener sa propre enquête et découvre que Melinda semblait nourrir une étrange obsession envers David… Un excellent suspense psychologique.

 

On n'a pas envie de s'arrêter !

mardi, 09 octobre 2012

Kaïken

Capture d’écran 2012-10-09 à 21.42.23.jpg

Résumé : <<Un kaïken. - Tu sais à quoi ça sert ? - C’est avec ce poignard que les femmes samouraïs se suicidaient. Elles se tranchaient la gorge… » Olivier Passan de la Criminelle. Un solitaire fasciné par le Japon traditionnel, un samouraï des temps modernes, lancé dans la traque d’un insaisissable criminel, « l’Accoucheur », qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler le fœtus. Ce flic tourmenté, complexe, cherche à comprendre les raisons du naufrage de son couple : Naoko, sa femme japonaise, a demandé le divorce mais ils se sont entendus pour une garde alternée de leurs deux enfants. Cette vie de famille chaotique est au centre de l’intrigue, qui joue des similitudes entre l’histoire personnelle de Passan et celle du serial killer que l’on est tenté de voir comme son double monstrueux. Mais le suicide de l’Accoucheur ne résout rien et Passan devra aller jusqu’à Tokyo rechercher la clé de l’énigme… Un thriller ambitieux, magnifiquement soutenu de bout en bout. Loin des clichés habituels, le Japon occupe une place prépondérante dans le déroulement d’une intrigue imprévisible où Grangé confère à ses héros une surprenante densité psychologique.>>


À lire, et vite !...

dimanche, 15 avril 2012

Le Passager

Passager.jpg

Résumé : Mathias Freire a une maladie étrange. Il fait des « fugues psychiques ». Sous l’effet du stress, il tourne au coin d’une rue et perd la mémoire. Quand il la retrouve, il est un autre. A son insu, il s’est forgé un nouveau moi, un nouveau passé, un nouveau destin…
Quand il saisit sa situation, il est psychiatre à Bordeaux. Pour savoir qui il est vraiment, il n’a qu’une solution : remonter, l’une après l’autre, ses identités précédentes jusqu’à découvrir son moi d’origine. Clochard à Marseille, peintre fou à Nice, faussaire à Paris… Au fil de ses personnages, il va décrypter l’hallucinante vérité.
On plonge en apnée dans ce labyrinthe cauchemardesque où l’auteur continue inlassablement d’ausculter les origines du Mal. Tendue, très documentée, cette traque de l’identité navigue entre psychanalyse et manipulation scientifique à un rythme infernal.
Jamais Grangé n’a été moins sanglant, jamais il n’a été plus angoissant. Probablement son meilleur roman.


Peu de sang dans ce roman

Il faut le signaler !...

mercredi, 15 juin 2011

Mauvignier

"Il s’est dirigé vers les boissons. Il a ouvert une canette de bière et l’a bue. À quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas.

Ce dont je suis certain par contre, c’est qu’entre le moment où il est entré dans le supermarché et celui où les vigiles l’ont arrêté, ni lui ni personne n’aurait pu imaginer qu’il n’en sortirait pas."

Curiosité de ce livre : il n'y a pas de point

Mais ce n'est absolument pas un problème !!!

mardi, 01 mars 2011

Fred Vargas

"Le mardi, il y eut 4 brebis égorgées à Ventebrune, dans les Alpes. Et le jeudi, 9 à Pierrefort. Un loup solitaire ? La Bête du Mercantour ?

Mais au village de St Victor du Mont, tous n'y croient pas, à la Bête. Ce n'est pas une bête. C'est un homme. Un loup-garou.

A Paris, devant son écran, le commissaire Adamsberg guette les nouvelles du Mercantour. Il ferme les yeux. Son enfance pyrénéenne, la voix des vieux..."

PRIX MYSTÈRE DE LA CRITIQUE 2000
GRAND PRIX DU ROMAN NOIR DE COGNAC 2000

Comme tous les Vargas, quand on commence on ne peut plus s'arrêter !...

Je repars soigner mon lumbago...

21:40 Publié dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : fred vargas, suspens, livre, roman, lecture |  Facebook | | | | Pin it! |

samedi, 05 février 2011

Livre Inter

Et pourquoi pas vous ou moi ?

 

Comme toutes les années, FRANCE INTER vient de donner le coup d'envoi des candidatures, pour la 37ème édition de son "Livre Inter". Il suffit de leur faire une belle lettre où vous décrirez qui vous êtes et votre passion pour la lecture. Vous écrirez avec votre plus belle plume et vous posterez ce chef-d'oeuvre avant le lundi 21 février, ici :

France Inter

Livre Inter

116 avenue du Président Kennedy

7522O Paris cedex 16.

Et ensuite, vous croiserez les doigts pour être sélectionné(e)... La parité étant respectée, il y aura autant de femmes que d'hommes (il faut le signaler, c'est rare !) 

Bien sûr, je compte sur les filles qui fréquentent ce blog car je sais que plusieurs d'entre elles, ont cette passion. Qui sait, peut-être serons-nous sélectionnées ???... Je n'interdis pas aux hommes de participer, mais je doute qu'il y ait beaucoup d'amateurs ici !... 

Livres.jpg

Allez, on y croit !!!...

samedi, 15 janvier 2011

Indignez-vous

Il fallait bien que je le lise !

Oui, bha je me sens pas plus intelligente depuis !!!

La phrase à retenir : "L'intérêt général doit primer sur l'intérêt particulier, le juste partage des richesses créées par le monde du travail primer sur le pouvoir de l'argent "

Oui, bha on n'est pas au bout de nos peines !!!

Je me pose donc cette question :

Dois-je m'enrôler dans la... Marine ?...

mardi, 23 novembre 2010

Métronome

En quelques lignes : Ne redoutez pas un guide pontifiant, Lorànt Deutsch nous livre ses découvertes dans un ouvrage qui lui ressemble : rapide, ludique et imprévu. Saviez-vous que la Lutèce des origines ne se situait pas à Paris, mais à Nanterre ? Que les corps des derniers combattants gaulois massacrés par les Romains sont enfouis sous la tour Eiffel ? Que la première cathédrale de France se trouve, presque intacte, sous le parking d’un immeuble moderne du Ve arrondissement ?

Moi qui était nul en histoire au lycée, oui j'avais 0 sur mes bulletins ("n'apprend pas ses leçons", c'était écrit !...), j'ai découvert dans la lecture de ce livre beaucoup de choses que j'ignorais, et pour cause !!! Cela ne m'a absolument pas déplu, bien au contraire. Paris nous apparait sous un angle différent du Paris touristique que l'on connait.

Il ne me reste plus qu'à aller découvrir tous les indices qui sont décrits dans ce bouquin, mais une seule journée ne sera pas suffisante !!!

Cherche hébergement pour une semaine...

dimanche, 17 octobre 2010

Marc Lévy

Vous pouvez y aller les yeux fermés

Ah non c'est pas possible, vous pourrez pas lire sinon

C'est du Marc Lévy, ça se lit tout seul !

mardi, 21 septembre 2010

Maxime Chattam

LES ARCANES DU CHAOS

(recommandé par Béalapoizon)

Toutes les victimes se croyaient à l'abri du chaos.

Exactement comme vous !

Complots, codes secrets, ésotérismes, sectes...

Terrifiante course contre la montre, contre la mort...

J'suis juste un peu plus parano !... 


V E N I S E... J - 5

jeudi, 09 septembre 2010

63

Livres lus cette année !!!

Voilà 17 années que je lis comme une folle

Enfin, c'est vrai j'ai eu une grosse faiblesse en 2008

Et 2007 et 2009 n'ont pas été à la hauteur

Mais là je suis contente, je me suis rattrapée !!!

Si je dois citer mon écrivain favori, sans hésitation

Jean-Christophe Grangé

(âmes sensibles s'abstenir...)

Je lis absolument tous les styles sauf la Science-Fiction

Ayant une très bonne bibliothèque à ma disposition, celle de Brignais, depuis le début de l'année, je ne lis que des nouveautés ce qui m'a permis de prendre des livres que je n'aurais jamais eu le courage de lire. Et pour la majorité, j'ai aimé.

Il faut que j'essaie d'arriver à 52 livres de moyenne pour mes 20 ans de lecture...

***

Message Personnel : JOYEUX ANNIVERSAIRE

samedi, 31 juillet 2010

Desbiolles

Chiant !!! Ça m'arrive très rarement...

Mais là je dois dire que pour arriver au bout des 118 pages, il m'a fallu un certain courage et beaucoup de motivation...

Desbiolles.jpg
C'est mal écrit. Des phrases à n'en plus finir, longues, sans point. Ou alors avec un point là où il n'en faudrait pas ? Peu de paragraphes. Et une histoire très bizarre entre une réunion de famille comparée à la cène du bon Dieu et vous ajoutez une dose de mathématiques modernes...
Bref, même la responsable de la biblio où je vais, n'a pas pu aller au bout du bouquin, c'est  pour dire...

Encore un truc écrit pour les snobs...

mercredi, 19 mai 2010

Jusqu'à...

Résumé du livre : L'Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs. Toxique, à l'image de certains regrets. L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne. C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide. Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière. Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer. Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité. Une quête qui va le conduire sur d'effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais. Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale..

Il me restait 90 pages à lire hier au soir
J'ai pas pu m'arrêter et j'ai éteint la lumière à 0h30 !!!

Mais pourquoi, ça finit si mal ???...

V E N I S E... J - 4

samedi, 13 mars 2010

Pieds nus

Pieds-nus.jpg
Résumé : Quand j'en ai vraiment par-dessus la tête, je cuis un crabe. J'abandonne tout, absolument tout, pour courir chez le poissonnier où je choisis mon crustacé avec le plus grand soin. Il doit avoir une belle couleur, réagir à la stimulation et peser un bon kilo. Sitôt rentrée chez moi, je m'enferme avec lui dans la cuisine. [...] Je surveille toujours avec attention cette cuisson pleine de promesses. Une heure en tête-à-tête avec mon crabe. A le décortiquer à ma façon, presque cérémonieuse, à le dépouiller de ses chairs succulentes et nacrées, à recueillir son corail et ses oeufs.
Une heure entière à le savourer des yeux, du nez, des doigts, de la langue. Une étrange félicité s'empare de moi pendant que je dispose assiette, saladier, casse-noix, solide couteau et longue pince sur la table. J'ai fait poser un verrou sur la porte de la cuisine. La cuisine est mon domaine. Ainsi que le jardin... Elle est femme au foyer, mère de jumeaux qu'elle trouve affreusement laids. Ce soir, elle reçoit dans sa villa cossue les collègues et le patron de son mari.
Pas question de commettre la moindre erreur, l'époux compte bien décrocher une promotion à la fin du repas. Mais toutes les bonnes volontés du monde ne peuvent rien quand le cauchemar s'invite à dîner... Porté par une écriture cocasse et corrosive, Pieds nus, en smoking livre un récit singulier, décalé mais lucide. Une satire sociale hilarante sur la déprime des cadres et le baby-blues
.

Déprimés, s'abstenir...

mercredi, 27 janvier 2010

Le mec...

Résumé : Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire de métier, et citadine pragmatique, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance. Au cimetière, elle rencontre le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que la tombe avec sa stèle tape-à-l' oeil. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, de façon assez rustique, et grâce à une bonne dose d'humour et d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il s'énerve contre la 'Crevette' qui occupe le banc au cimetière avec lui, avec son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant, il suffira d'un sourire qui éclate simultanément sur leurs lèvres, pour qu'ils soient tous deux éblouis. C'est le début d'une histoire d'amour assez cocasse. Ils sont tout le contraire l'un de l'autre.

J'devrais p't'être aller au cimetière...